No 1

Nemours, Marie de

naissance 5.3.1625 à Paris, décès 16.6.1707 Paris, cath. Fille d'Henri II d' Orléans-Longueville et de Louise de Bourbon-Soissons. ∞ 1657 Henri II de Savoie, duc de N. (décès1659). Instruite, forte personnalité, N. accompagna son père aux négociations de la paix de Westphalie (1648), prit part avec lui à la Fronde, avant de se rallier à Mazarin. Ses Mémoires (1709) sont consacrés à cette période. En 1672, à la mort de son demi-frère Charles-Paris et du fait de la démence de son autre demi-frère, Jean-Louis-Charles, dit l'abbé d'Orléans, elle réclama en vain la principauté de Neuchâtel. Louis XIV trancha en faveur de l'abbé, placé sous la curatelle de sa mère Anne-Geneviève de Bourbon. N. se rendit alors aux abords de la principauté; des incidents sanglants se produisirent et elle fut rappelée en France par le roi (1673). A la mort d'Anne-Geneviève, en 1679, elle obtint la curatelle de son demi-frère, mais s'en vit privée en 1682. En 1694, à la mort de celui-ci, le tribunal des Trois-Etats de Neuchâtel attribua la principauté à N., malgré les contestations du prince de Conti, reconnu légitime héritier par le parlement de Paris. Les deux rivaux vinrent à Neuchâtel en 1699 pour défendre leurs droits. Appuyée notamment par Berne, N. l'emporta. Après la mort de N., dernière des Orléans-Longueville, Neuchâtel revint au roi de Prusse.


Oeuvres
– M. Cuénin, éd., Mémoires de Marie d'Orléans, duchesse de Nemours, 1990
Bibliographie
– A. Piaget, «La duchesse de Nemours à La Neuveville et l'assassinat du marquis de Saint-Micaud», in MN, 1922, 88-96, 140-150
Hist.NE, 2, 24-26, 56

Auteur(e): Laurence Vial-Bergon