No 1

Graebe, Carl

naissance 24.2.1841 à Francfort-sur-le-Main, décès 19.1.1927 à Francfort-sur-le-Main, prot., Allemand. Fils de Carl, commerçant, puis consul des Etats-Unis, et d'Emmeline Boeddinghaus, écrivain. ∞ 1896 Albertine Burgdorfer, fille de Friedrich. Etudes de chimie à l'université de Heidelberg (1860-1862, doctorat), stages à Marbourg, Heidelberg et Berlin chez des professeurs renommés et bref passage dans l'industrie. Chargé de cours à Leipzig (1869), professeur de chimie à Königsberg (1870-1875), invité à Zurich (1876-1878) et professeur ordinaire à Genève (1878-1906). G. devint célèbre en 1868 pour avoir réussi, avec Carl Liebermann, la synthèse de l'alizarine, colorant naturel d'une grande importance économique, qui était alors extrait des racines de garance. Auteur de nombreuses publications sur la chimie des colorants et des hydrocarbures polycycliques aromatiques. Récipiendaire des médailles Lavoisier, Berthelot et Perkin.


Bibliographie
Berichte der Deutschen Chemischen Gesellschaft, 6lA, 1928, 9-46
– E. Vaupel, Carl Graebe (1841-1927), 1987

Auteur(e): Armand Buchs