No 1

Böhler, Eugen

naissance 27.11.1893 à Neuhaus (D), décès 11.7.1977 à Zollikon, de Zollikon. Fils d'Anton, douanier. ∞ Marie Gisela Goetze, fille de Julius. Etudes de sciences économiques à Bâle, Londres et Kiel de 1912 à 1919. Assistant, puis chef de département à l'institut de l'économie mondiale à Kiel (1916-1922), privat-docent à Kiel, Göttingen et Zurich (1923), professeur ordinaire à l'EPF de Zurich (1924-1964), conseiller scientifique du Conseil fédéral. Fondateur et directeur de l'institut de gestion d'entreprise de l'EPF de Zurich (1929), de l'institut de recherches économiques (1938), ainsi que de la Société suisse pour la recherche conjoncturelle. Membre et président de commissions pour l'observation de la conjoncture (actuelle commission pour les questions conjoncturelles), le contrôle des prix, la création d'emplois, la construction de logements, du Comité de stabilisation ainsi que de l'Association pour une monnaie saine. B., qui exerça une grande influence sur la politique économique suisse de 1935 environ jusqu'au milieu des années 1960, préconisait une politique économique corporatiste. Il tenta d'appliquer en économie la notion de mythe empruntée à la psychologie des profondeurs de Carl Gustav Jung.


Oeuvres
Nationalökonomie, 1944 (51964)
Fonds d'archives
– Fonds, ETH-BIB
Bibliographie
Kultur und Wirtschaft, Festschrift zum 70. Geburtstag von Eugen Böhler, 1963 (avec liste des œuvres)
NZZ, 15.7.1977
C.G. Jung und Eugen Böhler, 1996

Auteur(e): Franz Ritzmann / FS