No 1

Streckeisen, Albert

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 8.11.1901 (Ludwig) à Bâle, décès 29.9.1998 à Berne, prot., de Bâle. Fils d'Adolf, médecin et professeur de médecine légale à l'université de Bâle, et de Clara Burckhardt. Petit-fils d'Adolf Burckhardt. ∞ 1940 Gertrud Jungck, fille de Ludwig. Etudes de sciences naturelles et de mathématiques aux universités de Bâle et de Göttingen et à l'EPF de Zurich (1920-1926), brevet de maître secondaire (1923), doctorat (1927). Professeur ordinaire à l'école polytechnique de Bucarest (1928-1933), maître secondaire à Rothrist (dès 1934) et assistant de Paul Niggli à l'EPF de Zurich (1937-1939). Maître au gymnase libre de Berne (1939-1971). S. fut privat-docent (1942), professeur titulaire (1954) et, à temps partiel, professeur extraordinaire de pétrographie à l'université de Berne (1964-1972). Il dressa les cartes géologiques du massif de Ditró en Roumanie, ainsi que des régions du Simplon et de la Flüela. Son diagramme de classification des roches magmatiques le rendit internationalement célèbre. Pacifiste, S. s'engagea au sein de l'Eglise réformée. Nombreuses distinctions, dont un doctorat honoris causa de l'université de Bucarest (1994).


Fonds d'archives
– BBB
Bibliographie
Der Bund, 8.11.1971; 8.11.1981
Bull. suisse de minéralogie et pétrographie, 79, 1999, 349-351 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Peter Müller-Grieshaber / VW