No 1

Métraux, Alfred

naissance 5.11.1902 à Lausanne, décès 12.4.1963 dans la vallée de Chevreuse, près de Paris (suicide), prot., de Pailly, citoyen américain en 1941. Fils d'Alfred, chirurgien en Argentine, et de Cécile Safris. ∞ 1) 1925 Eva Spiro, traductrice, fille de Jean Louis, avocat, 2) 1941 Rhoda Bubendey, anthropologue, 3) 1959 Fernande Schulmann, écrivain. Etudes supérieures à Paris (doctorat en 1928) et Göteborg. Fondateur et directeur de l'institut d'ethnologie de Tucumán en Argentine (1928-1934). Membre du bureau d'ethnologie américaine de la Smithsonian Institution à Washington (1941-1945), M. travailla dans le cadre de l'ONU et de l'Unesco de 1945 à 1962 (chef de la division des questions raciales). Spécialiste des civilisations de l'Amérique latine, il enseigna l'ethnologie, l'anthropologie et la sociologie dans des universités du continent américain et à Paris. Auteur de nombreux ouvrages dont La religion des Tupinamba et ses rapports avec celle des autres tribus Tupi-Guarani (1928), L'île de Pâques (1941), Le Vaudou haïtien (1958) et Les Incas (1961). Il garda le contact avec la Suisse (correspondant de la Gazette de Lausanne, cours à la faculté de théologie de Lausanne, liens avec Genève), mais ne put y trouver une chaire.


Bibliographie
Du pays de Vaud au pays du Vaudou, cat. expo. Genève, 1996
– G. Gaillard, Dict. des ethnologues et des anthropologues, 1997, 179-180
– A. Monnier, Nostalgie du Néolithique, 2004

Auteur(e): Toni Cetta