No 1

Eirinis, Eirini d'

naissance vers 1630 (?) à Ruzhin (Bessarabie, auj. Ukraine), décès vers 1730 (à l'âge de 102 ans selon Albert de Haller) à Boudry, orthodoxe, d'origine grecque. On ne sait rien de son existence avant son arrivée en Suisse en 1709. E. se disait docteur en médecine et professeur de grec. Il fut très actif en tant que prospecteur et entrepreneur minier, s'intéressa au charbon de Paudex en 1710, aux minerais des Alpes bernoises en 1711, à la houille bâloise en 1718, mais surtout à l'asphalte vaudois et neuchâtelois. Concessionnaire des gisements du Val-de-Travers en 1717, il créa une société d'actionnaires, organisa l'exploitation, l'exportation et la vente de l'asphalte, pour laquelle il a rédigé divers ouvrages mi-scientifiques, mi-publicitaires. On l'a confondu avec l'un de ses fils qui exploita Pechelbronn en Alsace dans les années 1730.


Bibliographie
– J.-P. Jelmini, B. Kübler, L'asphalte naturel du Val-de-Travers, 1973, surtout 9-13
– M. Weidmann, «Hist. de la prospection et de l'exploitation des hydrocarbures en Pays vaudois», in Bull. de la Soc. vaudoise des sciences naturelles, 80, 1991, 365-402

Auteur(e): Marc Weidmann