No 1

Boivin, Abraham

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 25.7.1815 à Moutier, décès 12.5.1885 à Moutier, prot., de Moutier. Fils d'Abram et de Susanne Marie Chodat. ∞ Adèle Charpié. Etudes de droit à l'université de Berne (1835-1837). Notaire et agent de droit en 1840, président du tribunal de Moutier, juge cantonal (1854-1866). Député au Grand Conseil bernois (1846-1850, 1866-1870 et 1874-1882), membre de la Constituante (1883-1884). Maire de Moutier (1850-1854). Conseiller aux Etats (1851-1855), conseiller national (1878-1881). Conservateur protestant, B. soutint sur le plan cantonal les renvendications d'autonomie de la majorité catholique jurassienne. Pendant le Kulturkampf, il s'opposa à la révocation d'ecclésiastiques catholiques dans le Jura (1873). Conseiller d'administration de la ligne Jura-Berne-Lucerne, il intervint avec Xavier Stockmar, Edouard Carlin et Emmanuel-Aimé Tièche, entre 1873 et 1884, en faveur de l'extension du réseau ferroviaire dans le Jura. Cofondateur en 1879 de la Banque foncière du Jura, il la présida jusqu'à sa mort.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 144-145

Auteur(e): Peter Stettler / PV