No 1

Clément, Athénaïs

naissance 9.8.1869 à Romont (FR), décès 6.2.1935 à Fribourg, cath., de Romont et Fribourg. Fille de Georges ( -> 3). Sœur de Gustave ( -> 4). Célibataire. Maîtresse d'école. C. fonda à Fribourg des pouponnières, des écoles d'infirmières et ménagères et se battit pour la construction de logements sociaux. En 1896, elle fut une des promotrices de la Société catholique internationale de protection de la jeune fille (vice-présidente dès 1912). Cofondatrice et membre du comité de la Ligue suisse de femmes catholiques et de la Ligue internationale pour l'enseignement ménager (premier congrès à Fribourg en 1908), elle ouvrit à Fribourg en 1913 un bureau de bienfaisance pour coordonner les œuvres de secours. Durant la Première Guerre mondiale, elle organisa avec une aide financière américaine l'hébergement de jeunes réfugiés belges. Elle reçut l'ordre belge d'Elisabeth et Léopold, la médaille de la Reconnaissance française et la médaille Benemerenti du pape Pie X. Bourgeoise d'honneur de Fribourg en 1930.


Bibliographie
– V. Graf, «Athénaïs Clément», in 1700 Fribourg, no 135, 1997, 10-11
– A.-F. Praz, «Athénaïs Clément», in FGB, 75, 1998, 153-160

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / WW