No 1

Tyndall, John

naissance 2.8.1820 à Leighlin Bridge (Irlande), décès 4.12.1893 à Hindhead (près de Londres), anglican, d'origine anglaise, bourgeois d'honneur de Naters (1887). Fils de John, policier, et de Sarah McAssey. ∞ 1876 Louisa Charlotte Hamilton. Collaborateur de l'agence royale de mensuration et de cartographie en Irlande et en Angleterre (dès 1840), maître de mathématiques et de sciences naturelles dans le Hampshire (1847). Etudes de mathématiques, de physique et de chimie à Marbourg (dès 1848), doctorat (1850). Professeur de physique et de philosophie de la nature à la Royal Institution de Londres (1853). T. fit des recherches dans plusieurs domaines (électromagnétisme, thermodynamique, bactériologie, flux des glaciers) et découvrit le phénomène de diffraction de la lumière par des particules en suspension (effet Tyndall). Il fit son premier voyage en Suisse en 1849, puis séjourna tous les étés dans les Alpes (1857-1869). Il réalisa avec Johann Joseph Benet et Ulrich Wenger la première ascension du Weisshorn (1861) et échoua de peu dans la première ascension du Cervin (1862). Entre 1877 et 1893, il passa les mois d'été dans la villa Alp Lusgen, qu'il avait fait construire à Belalp (comm. Naters), où un monument fut inauguré en son honneur (1911).


Oeuvres
The Glaciers of the Alps, 1860
Bibliographie
– A.S. Eve. T, C. H. Creasey, Life and Work of John Tyndall, 1945
– E. Jossen, Naters, 2000, 477-481
– U. DeYoung, A Vision of Modern Science, 2011

Auteur(e): Bernard Truffer / FP