No 2

Boéchat, Emile

naissance 11.6.1850 à Miécourt, décès 25.5.1902 à Delémont, cath., de Miécourt. Fils de Jean-Joseph ( -> 3). Frère de Paul ( -> 4). ∞ Berthe Berguer, fille de Fidèle, banquier à Fribourg. Ecole primaire et, durant quelques mois, école cantonale à Porrentruy, apprentissage de typographe, puis formation de journaliste. B. succéda en 1870 à Elie Ducommun comme rédacteur en chef du Progrès, l'organe des radicaux jurassiens. En 1877, il créa Le Démocrate, leur nouvel organe. Maire de Delémont (1881-1889), député au Grand Conseil bernois (1882-1889), membre de la Constituante (1884-1885), préfet du district de Delémont (1889-1902), conseiller national (1899-1902). Membre du conseil d'administration de différentes compagnies jurassiennes de chemin de fer et de la Société économique du canton de Berne. Très enraciné à l'origine dans le milieu libéral, le jeune B., après son déménagement à Delémont, rejoignit les radicaux par le journalisme. Durant le Kulturkampf, en tant que chef de file des radicaux, il soutint une politique de conciliation avec les conservateurs. Il fit beaucoup pour l'instruction publique et la construction du réseau de chemins de fer dans le Jura.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 143-144

Auteur(e): Peter Stettler / LTT