No 1

Voïta, Denise

naissance 14.3.1928 à Marsens, décès 11.4.2008 à Lausanne, de Marsens. Fille de Pierre Voïtachevski, Ukrainien, directeur de l'hôpital psychiatrique de Marsens, et de Geneviève Dusseiller, Genevoise. Célibataire. V. fréquenta l'école cantonale de dessin, dans la section des arts appliqués, à Lausanne (1948-1952). Le dessin resta son moyen d'expression privilégié, avec la gouache et la lithographie. De 1961 à 1986, elle réalisa une trentaine de cartons de tapisserie; elle participa à la Biennale internationale de la tapisserie à Lausanne en 1962 et 1987 et fut membre fondateur du Groupe des cartonniers-lissiers romands en 1967. Elle exposa avec le Collège vaudois des artistes concrets et le groupe de graveurs contemporains L'Epreuve. Elle exécuta plusieurs commandes officielles pour des lieux publics. Dès 1975, elle vécut à Lausanne et à Annay-sur-Serein (Bourgogne). V. utilisa un langage formel et chromatique à tendance abstraite, bien qu'emprunté à la nature et à l'univers des mythes et des symboles. Grand prix de la Fondation vaudoise pour l'art (2002).


Bibliographie
– E. Carey, «Entretien avec Denise Voïta», in Ecriture, no 23, 1984-1985, 153-170
– J. Chessex, «Denise Voïta», in Voir, no 76, 1991, 10-11
Denise Voïta ou le dialogue de l'ombre et de la lumière, cat. expo. Vevey, 1996
DBAS, 1085

Auteur(e): Edith Carey