Montagnes neuchâteloises

Région du canton de Neuchâtel comprenant les distr. du Locle et de La Chaux-de-Fonds. Appartenant à la seigneurie de Valangin, elle fut habitée dès le XIIe s. et connut au XVIIIe s. un formidable essor économique et démographique grâce à l'horlogerie. On y pratiqua la dentellerie dès le XVIIe s. Foyer des troubles politiques qui transformèrent la principauté en République (1848). Au début du XXIe s., les M. sont un centre horloger et d'industrie mécanique.


Bibliographie
– Ph. Henry, Crime, justice et société dans la Principauté de Neuchâtel au XVIIIe s. (1707-1806), 1984, 33-34
Hist.NE, 1, 193-194

Auteur(e): Sandra Lena