26/08/2013 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Walser, Andréas

naissance 13.4.1908 à Coire, décès 19.3.1930 à Paris, prot., de Seewis im Prättigau et, en 1915, de Coire. Fils de Peter, pasteur et doyen, et d'Elsbeth Agatha Gerber. Célibataire. Gymnase à Coire, maturité (1928). Durant sa scolarité, W. s'adonnait déjà à l'art et rencontra Augusto Giacometti et Ernst Ludwig Kirchner, qui l'encouragèrent à poursuivre dans cette voie. Installé à Paris dans son propre atelier (1928), il fit la connaissance de Jean Cocteau et de Pablo Picasso (1928-1929). Maurice Tabard l'initia à la photographie (1929). Très prolifique dans les domaines littéraire et pictural (œuvre s'apparentant au cubisme synthétique), W. eut tôt fait d'intéresser les galeristes et les collectionneurs. Sa mort prématurée le fit oublier jusqu'au milieu des années 1990, lorsque les premières rétrospectives lui furent consacrées (Coire, Winterthour, Centre culturel suisse de Paris). Heinz Bütler et Wolfgang Frei retracent sa vie dans un film documentaire et un livre (Die Nacht ist heller als der Tag, 2007).


Bibliographie
DBAS, 1094-1095
– R. Koella et al., «Andreas Walser», in Schweizer Monatshefte, 81, 2001, No 10, 11-38
– M. Obrist, éd., Andreas Walser 1908-1930, 2001
Andreas Walser, Gaudenz Signorell - ein Dialog, 2006
NZZ, 17/18.3.2007

Auteur(e): Thomas Freivogel / VW