No 1

Ueki, Emori

naissance 14.2.1857 à Tosa (Japon),décès 23.1.1892 à Tokyo (empoisonné?). Fils de Naoe, fonctionnaire de chancellerie. Dès sa jeunesse, U. fut influencé par de grands réformateurs, tels Fukuzawa Yukichi et Itagaki Taisuke. Il aida ce dernier à fonder le parti de la liberté (1881), premier parti politique du Japon. Chrétien, théoricien, journaliste, agitateur et chef de file du mouvement pour la liberté et les droits populaires, il défendit des positions radicales en matière de politique sociale, telles que la réforme de la famille et l'égalité entre hommes et femmes. Membre du premier parlement japonais (1890). Son remarquable poème "L'indépendance suisse" (vingt strophes, paru en japonais en 1887), consacré à Guillaume Tell, Arnold von Melchtal et au soulèvement contre les Autrichiens, s'appuie sur des sources de la guerre d'Indépendance américaine et peut-être sur de premières tentatives de traduction en japonais du Guillaume Tell de Schiller (années 1880).


Bibliographie
– W. Schamoni, «Wilhelm Tell in der japanischen Provinz», in Asiatische Studien, 55, 2001, 27-35 (avec trad. all. du poème)

Auteur(e): Eduard Klopfenstein / AN