No 1

Kume, Kunitake

naissance 19.8.1839 à Saga (Japon), décès 24.2.1931 à Tokyo, descendant d'une famille de samouraïs. Etudes à Saga (1854-1859), puis à l'école shogunale d'Edo (Tokyo, 1863-1864). Fonctionnaire à Saga jusqu'à la réforme Meiji (1868) et à l'abolition du système féodal (1871). K. fut membre de la délégation officielle Iwakura, qui visita l'Amérique et l'Europe de 1871 à 1873. Ses carnets de voyage parurent en 1878 en cinq volumes (Tokumei zenken taishi Bei-Ô kairan jikki). K. y décrit notamment le voyage en Suisse de 1873 (du lac de Constance à Genève en passant par Zurich et Berne, avec un détour par Lucerne et le Brunig) et la situation du pays en général. Il met en évidence la précision et l'esthétique des produits et la renommée des montres suisses. K. devint plus tard historiographe au service du gouvernement, mais dut démissionner à cause d'un article sur le shintoïsme. Professeur à l'université Waseda de Tokyo (1892-1922).


Oeuvres
– G. Healey et al., éd., The Iwakura Embassy, 1871-1873, 5 vol., 2002
– P. Pantzer et al., éd.Die Iwakura-Mission, 2002
Bibliographie
– M.J. Mayo, « The Western Education of Kunitake Kume, 1871-1876», in Monumenta Nipponica, 28, 1973, cah. 1, 3-67
– I. Nish, éd.,The Iwakura Mission in America and Europe, 1998

Auteur(e): Eduard Klopfenstein / DVU