No 7

Kaiser, Ferdinand

naissance 2.4.1811 à Rapperswil (SG),décès 19.4.1891 à Zoug, cath. puis apparemment cath.-chr., de Zoug. Fils de Josef Anton, horloger, et de Johanna Regina Helbling. Frère de Jakob Karl ( -> 13). ∞ Wilhelmine Schinz, fille de Wilhelm, pasteur, de Zurich (séparation de corps en 1850). Ecoles à Zoug, gymnase à Lucerne, études de médecine à Munich, Wurtzbourg et Vienne, doctorat en 1834. K. s'installa comme oculiste à Zoug (1834) puis à Rapperswil (1835-1840), avant de retourner à Zoug (1840), où il mit ses talents d'orateur au service de la lutte contre les jésuites et le Sonderbund. Membre de la commission constituante cantonale (1847-1848), conseiller d'Etat (1848-1851), conseiller aux Etats (1848-1850), député au Grand Conseil zougois (1848-1849, 1862-1871). Dirigeant du parti radical zougois, cofondateur en 1861 de son organe, le Zuger Volksblatt, K. s'intéressa à la politique sociale et lança un projet de loi cantonale sur les fabriques (1864) qui manqua de peu d'être accepté.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 368

Auteur(e): Renato Morosoli / VW