No 11

Wagner, Heinrich

naissance 19.10.1866 à Lörrach,décès 24.4.1920 à Zurich, de Gelterkinden. Fils de Jakob, directeur de fabrique, et d'Elisabeth Grünholzer. ∞ 1893 Emilie Klingler, fille d'Aetus, propriétaire d'une scierie et responsable cantonal des constructions. Ecole secondaire à Lörrach, école réale supérieure à Bâle, études à l'EPF de Zurich (section technique et mécanique, 1885-1888, diplôme d'ingénieur mécanicien). Collaborateur de plusieurs entreprises électriques spécialisées dans la haute tension, directeur des Forces motrices de la ville de Zurich (dès 1894). Sous sa direction, l'alimentation en courant de cette dernière fut assurée par la centrale de l'Albula, l'industrie bénéficia pour la première fois du courant triphasé et les tramways de convertisseurs. Pendant la Première Guerre mondiale, W. dirigea la Division de l'économie industrielle de guerre, il eut pour mission d'assurer l'approvisionnement de la Suisse en matières premières et en électricité. A la tête de l'Association suisse des électriciens (1902-1906), il contribua à la création de l'inspection des installations de courant fort au sein de celle-ci. W. prônait la mise en réseau des centrales électriques du pays (jeu de barres omnibus fédéral). Colonel (chef de l'artillerie lors de la Première Guerre mondiale).


Bibliographie
– W. Wyssling, «Gedächtnisrede auf Ingenieur Heinrich Wagner», in Bull. des Schweizerischen Elektrotechnischen Vereins, 1920, no 5, 118-122

Auteur(e): Rudolf Mumenthaler / DVU