No 6

Secretan, Edouard

naissance 4.9.1848 à La Haye, décès 12.10.1917 à Lausanne, prot., de Lausanne. Fils d'Isaac, pasteur de l'Eglise française de Stockholm, puis de l'Eglise wallonne de La Haye, et de Louise Caroline Baumgarten. ∞ 1873 Laurence Caroline Chappuis, fille de Louis, notaire, petite-fille de François Veillon. Licence en droit à Lausanne (1870), brevet d'avocat (1876). Secrétaire au Département politique fédéral à Berne (1871-1874). Correspondant à Berne (1871-1874), puis rédacteur en chef de la Gazette de Lausanne (1874-1917), S. en fit l'un des journaux les plus importants de Suisse et le fer de lance de l'opposition libérale au régime radical. Il fut l'un des fondateurs de l'Association de la presse suisse (1900). Conseiller communal de Lausanne (législatif, 1886-1901), député à la Constituante (1884-1885) et au Grand Conseil vaudois (1893-1901). Au Conseil national (1899-1917), S. fut le défenseur du Heimatschutz, le partisan du scrutin proportionnel, l'adversaire de la lex Forrer, du rachat des chemins de fer par la Confédération et de la convention du Gothard. Il joua un rôle de premier plan durant la guerre, lors des débats qui déchirèrent le pays (notamment l'affaire des colonels), dans une optique très francophile. Colonel divisionnaire (1898-1907).


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 841-842
– A. Clavien, Hist. de la Gazette de Lausanne, 1997
– B. Secrétan, Secretan: 159 biogr., 2011, 51-61

Auteur(e): Olivier Meuwly