25/05/2012 | communication | PDF | imprimer
No 2

Ruffy, Victor

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 18.1.1823 à Lutry,décès 29.12.1869 à Berne, prot., de Lutry et Riex. Fils de Jean-Samuel, tanneur, viticulteur et juge de paix, et de Marianne Chevalley. ∞ Julie Chevalley, fille de François, viticulteur et président du tribunal du district de Lavaux. Collège à Lausanne, études de droit à Lausanne (1841-1844) et Heidelberg, brevet d'avocat (1848). En 1847, R. prend part, comme sous-lieutenant, à la campagne du Sonderbund. Juge au tribunal cantonal (1848-1858, président plusieurs fois), il ouvre ensuite une étude d'avocat avec Henri Jan (1858). Conseiller national radical (1858-1860 et 1861-1867, président en 1863), député au Grand Conseil vaudois (1859-1863). Conseiller d'Etat en 1863, il dirige le Département de l'intérieur, puis celui de l'instruction publique et des cultes. Juge au Tribunal fédéral (1864-1867, président en 1867). Elu au Conseil fédéral en 1867, malgré ses réticences. En charge du Département des finances, puis du Département militaire, R. devait accéder à la présidence en 1870, lorsqu'il décède prématurément. La brièveté de son passage à l'exécutif fédéral ne lui a pas permis de marquer la politique nationale de son empreinte; mais ses positions fédéralistes ont rendu R. très populaire dans son canton, au point que la municipalité de Lausanne a donné, en 1913, son nom à une avenue de la ville. Bellettrien (1838-1839, président en 1839), Zofingien (1841-1844, président en 1843-1844) et Helvétien.


Fonds d'archives
– Dossier ATS, ACV
– Fonds, BCUL
Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 840-841
– Altermatt, Conseil fédéral, 184-187

Auteur(e): Patrick de Leonardis