• <b>Marc Ruchet</b><br>Portrait du conseiller fédéral vers 1900 (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).

No 2

Ruchet, Marc

naissance 14.9.1853 à Saint-Saphorin-sur-Morges, décès 13.7.1912 à Berne, prot., de Bex. Fils de Charles, instituteur, et de Lina Elise Bäurlin. ∞ Anna-Rosa Hartmann, peintre animalier, fille de Charles. Etudes de droit à Lausanne (licence en 1875) et Heidelberg. R. fait son stage dans l'étude de Louis Ruchonnet, - il en deviendra l'associé après l'obtention de son brevet d'avocat en 1878 -, où il côtoie Eugène Ruffy et Ernest Decollogny. Il siège au conseil d'administration de la Suisse Occidentale-Simplon (1886-1888) et du Jura-Simplon (1890-1899). R. entame sa carrière politique comme député radical au Grand Conseil vaudois (1882-1893, président en 1887) et conseiller aux Etats (1887-1893, 1896-1899). Conseiller d'Etat (Instruction publique et cultes, 1894-1899), R. introduit la gratuité des écoles enfantines et la première loi sur la conservation des monuments historiques de Suisse. Il est élu au Conseil fédéral fin 1899. Il dirige le Département de l'intérieur (1900-1903, 1906-1910, 1912), celui des finances et des douanes (1904). Il est président de la Confédération en 1905 et 1911 et à ce titre à la tête du Département politique. Son nom reste attaché à la loi sur les forêts (1902) et à la fondation de la Ligue pour la conservation de la Suisse pittoresque (1905), à l'origine du Heimatschutz. Affecté par le décès de son épouse (1909) et atteint dans sa santé, il démissionne quelques jours avant de mourir. Lieutenant-colonel de la justice militaire. Helvétien, membre de la loge maçonnique La Liberté.

<b>Marc Ruchet</b><br>Portrait du conseiller fédéral vers 1900 (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).<BR/>
Portrait du conseiller fédéral vers 1900 (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).
(...)


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 837
– Altermatt, Conseil fédéral, 285-289

Auteur(e): Nicole Meystre-Schaeren