Bacle, César-Hippolyte

naissance 15.2.1794 à Versoix, décès 4.1.1838 à Buenos Aires, prot., de Genève. Fils de Jacques, dit B. de Saint Loup, riche horloger puis major au service de la Compagnie hollandaise des Indes orientales, et de Marthe De Ray. ∞ 1816 Andrienne-Pauline Macaire, fille de Daniel Jean Marc, négociant. Capitaine de cavalerie sous l'Empire, B. revint à Genève en 1815. Négociant, il se consacra aux sciences naturelles, participant à deux expéditions au Sénégal (1819-1821). Il s'établit en 1827 à Buenos Aires, récolta des plantes et captura des animaux au Brésil et en Argentine, collections perdues lors d'un naufrage en 1833. Il fonda une imprimerie à Buenos Aires. L'instabilité politique le poussa à envisager de la transférer au Chili, mais, emprisonné en 1837, il mourut sitôt libéré. Il reste quelque 800 numéros de ses collections botaniques, conservés à Genève.


Bibliographie
– J. Briquet, «César-Hippolyte Bacle (1794-1838)», in Bull. de l'Inst. national Genevois, 49, 1930, 239-259
– L. Necker, «César-Hippolyte Bacle (1794-1838)», in Le visage multiplié du monde, 1985, 45-47

Auteur(e): Jean Wüest