03/11/2004 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Busse, Otto

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 6.12.1867 à Gühlitz près Perleberg (Prusse), décès 3.2.1922 à Zurich, prot., de nationalité allemande. Fils d'Hermann, conseiller du service d'urbanisme à Belgard (auj. Bialogard, Pologne), et d'Ottilie Hansen. ∞ 1) Lotte Grawitz (décès 1907), fille de Paul, professeur de pathologie, 2) 1913 Elisabeth Engeling. Assistant de son premier beau-père à l'université de Greifswald, B. passa son doctorat en 1892, devint privat-docent en 1895, professeur titulaire en 1902, professeur de pathologie à Posen (auj. Poznan, Pologne) en 1904, professeur ordinaire d'anatomie pathologique et directeur de l'institut pathologique de l'université de Zurich (1911-1922). Il découvrit l'agent pathogène de la cryptococcose (maladie de Busse-Buschke, 1894), étudia plus particulièrement les tumeurs, les difformités, les inflammations et fut l'un des premiers à préconiser la culture des tissus.


Oeuvres
Die Hefen als Krankheitserreger, 1897
Das Obduktionsprotokoll, 1903 (61920)
Bibliographie
– H. von Meyenburg, «Prof. Dr. Otto Busse», in Journal suisse de médecine, 52, 1922, 480-481
NDB, 3, 76

Auteur(e): Urs Boschung / WW