07/11/2001 | communication | PDF | imprimer | 

Avenarius, Richard

naissance 19.11.1843 (de son vrai nom Richard Habermann) à Paris, décès 18.8.1896 à Zurich, luthérien, de Leipzig. Fils d'Eduard, libraire et éditeur, et de Cäcilia Auguste Geyer. ∞ Maria Semper, fille de Johann Carl, industriel, d'Altona (auj. Hambourg). Etudes de philosophie, philologie et psychologie à Zurich, Berlin et Leipzig (1865-1868), doctorat en 1868, habilitation à Leipzig en 1876. Professeur ordinaire de philosophie à Zurich dès 1877 et éditeur de la Vierteljahresschrift für wissenschaftliche Philosophie, dont le programme était de conférer à la philosophie un statut scientifique en la liant à l'expérience. Alors que dans sa thèse d'habilitation Philosophie als Denken der Welt gemäss dem kleinsten Kraftmass (1876), A. partait encore d'un point de vue idéaliste en adoptant le principe de l'"économie de pensée" pour établir les structures constitutives de l'esprit humain, il se réclamait du "réalisme" dans son ouvrage principal en deux volumes Kritik der reinen Erfahrung (Critique de l'expérience pure, 1888-1890). Formulant ses deux "axiomes empiriocriticistes", il fit de l'expérience pure, sans éléments subjectifs, le fondement d'une théorie générale de la connaissance. Il créa ainsi l'empiriocriticisme, variante du positivisme. Dans Der menschliche Weltbegriff (1891), son objectif était de redéfinir la "notion naturelle de l'univers" pour en faire la base de sa philosophie en éliminant méthodologiquement l'introjection, autrement dit l'hypothèse du prochain en tant que créature pensante, sensible et douée de volonté. L'œuvre d'A., d'accès ardu en raison de son abstraction, ne fut reconnue qu'après sa mort, par Edmund Husserl et par le cercle de Vienne proche d'Ernst Mach; elle influença des écrivains comme Hugo von Hofmannsthal et Robert Musil. Dans Matérialisme et empiriocriticisme (1908), Lénine critiqua cette doctrine, que certains, tel Anatoli Lounatcharski, avaient essayé d'intégrer au matérialisme historique en tant que théorie de la connaissance.


Bibliographie
NDB, 1, 468 (avec liste des œuvres)
– D. Wittich, Zur Entstehungs- und Rezeptionsgeschichte von W.I. Lenins Werk "Materialismus und Empiriocritizismus", 1986

Auteur(e): Simone Zurbuchen / AN