No 4

Arnold, Engelbert

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 7.3.1856 à Schlierbach, décès 16.11.1911 à Karlsruhe, cath., de Schlierbach. Fils de Xaver. ∞ 1892 Helene Moll, fille de Carl L., professeur à l'Ecole polytechnique de Riga. Etudes de mécanique à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich de 1874 à 1878, puis stage pratique de deux ans à Riga comme constructeur et ingénieur assistant du professeur Moll. En 1883, A. obtint son habilitation et fut nommé privat-docent de mécanique et d'électrotechnique. Engagé comme ingénieur en chef par les ateliers de construction mécanique d'Oerlikon en 1891, il se vit confier en 1894 la chaire d'électrotechnique de l'Ecole polytechnique de Karlsruhe, où il mit sur pied l'institut consacré à cette discipline. Il a porté un intérêt tout particulier aux bobines et aux commutateurs électriques. Il reçut le titre de conseiller intime du grand-duc de Bade en 1905 et celui de docteur honoris causa de l'Ecole polytechnique de Hanovre en 1906.


Oeuvres
Die Gleichstrommaschine, 2 vol., 1902-1903
Die Wechselstromtechnik, 5 vol., 1902-1909
Bibliographie
NDB, 1, 385
– M. Meyer, «Engelbert Arnold und Rudolf Richter», in Fridericiana, cah. 52, 1996, 19-23

Auteur(e): Iris Hutter / WW