No 1

Wiedemann, Gustav Heinrich

naissance 2.10.1826 à Berlin, décès 23.3.1899 à Leipzig, Prussien. Fils d'August, négociant en gros de denrées coloniales, et d'Henriette Hungar. ∞ 1851 Clara Mitscherlich, fille d'Eilhard, professeur de chimie. Etudes de mathématiques, chimie et physique à l'université de Berlin, doctorat (1847). Privat-docent de physique à l'université de Berlin (1851-1854), professeur ordinaire à l'université de Bâle (1854-1863), à l'université technique de Brunswick (1863-1866), aux universités de Karlsruhe (1866-1871) et de Leipzig (dès 1871). Avec Rudolph Franz, W. trouva, en 1853, le rapport entre les conductivités électrique et thermique des métaux (loi de Wiedemann et Franz). A Bâle, il découvrit le principe de la torsion d'une barre magnétique lorsqu'elle est traversée par un courant électrique (effet de Wiedemann) et écrivit son principal ouvrage (Die Lehre vom Galvanismus und Elektromagnetismus, 2 vol., 1861-1863), considéré jusqu'à la fin du XIXe s. comme le manuel d'électricité le plus complet. Editeur de la revue Annalen der Physik und Chemie dès 1877. Membre d'honneur de diverses sociétés scientifiques.


Bibliographie
Naturwissenschaftliche Rundschau, 14, 1899, 307-310
ADB, 55, 67-70
DSB, 14, 329-331

Auteur(e): Christian Baertschi / VW