No 2

Weisskopf, Victor Friedrich

naissance 19.9.1908 à Vienne, décès 21.4.2002 à Newton (Massachusetts), isr., Autrichien, Américain en 1943. Fils d'Emil, avocat, et de Martha Gut. ∞ 1) 1934 Ellen Tvede, 2) 1991 Duscha Scott, née Schmid. Gymnase à Vienne, études de physique théorique à Vienne et Göttingen (1928-1931), doctorat à Göttingen (1931). Entre 1931 et 1937, W. poursuivit sa formation auprès de Werner Heisenberg à Leipzig, Erwin Schrödinger à Berlin, Niels Bohr à Copenhague et Wolfgang Pauli à Zurich. Lecteur (1937) et professeur assistant à l'université de Rochester (New York, 1939), collaborateur du projet de bombe atomique américain à Los Alamos (Nouveau-Mexique, 1943-1945), professeur de physique au Massachusetts Institute of Technology (1946-1974). Directeur général du CERN à Genève (1961-1965), où il soutint notamment le projet de l'anneau de stockage (Intersecting Storage Ring, ISR). W. formula, avec Pauli, la théorie quantique relativiste des champs, basée sur les bosons. Il rédigea des articles sur la théorie quantique des transitions radiatives, sur l'électrodynamique quantique (énergie propre de l'électron, premier calcul du décalage de Lamb), puis surtout sur la physique nucléaire (modèle optique) et sur la physique des particules élémentaires. Membre actif de nombreuses sociétés scientifiques et académies, il s'engagea pour empêcher la guerre nucléaire. Vingt-quatre doctorats honoris causa.


Oeuvres
The Privilege of Being a Physicist, 1989
Mein Leben, 1991
Bibliographie
– V. Stefan, éd., Physics and Society, 1998 (avec liste des œuvres)
– K. Gottfried, J.D. Jackson, «Mozart and quantum mechanics», in Physics Today, 56, février 2003, 43-47
National Academy of Sciences, Biographical Memoirs, 84, 2004, 373-397.

Auteur(e): Viktor Gorgé / MBA