No 1

Oeschger, Hans

naissance 2.4.1927 à Ottenbach, décès 25.12.1998 à Berne, prot., de Zurich et Gansingen. Fils de Hans Albin, pasteur, et de Frida Rathgeb. ∞ 1955 Dora Häuptli. Etudes de physique à l'EPF de Zurich (1945-1951) et à Berne (1951-1955), doctorat chez Friedrich Georg Houtermans à Berne en 1955 (développement d'un compteur pour mesurer la radioactivité de faible intensité, dit compteur d'Oeschger). Privat-docent de physique expérimentale (dans le domaine notamment de la radioactivité, dès 1960), professeur extraordinaire (dès 1963), puis professeur ordinaire (1971-1992) à l'institut de physique de l'université de Berne. Son tube compteur lui permit de mesurer avec précision des isotopes radioactifs naturels (en particulier le carbone 14). En appliquant ses découvertes au "système Terre", O. réalisa un travail de pionnier pour la physique de l'environnement et la recherche climatique. Il révéla l'importance des calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique en tant qu'archives du climat et reconstitua l'histoire du climat des 150 000 dernières années par leur analyse. Il fut l'un des premiers à attirer l'attention sur le réchauffement de l'atmosphère dû au CO2 et s'engagea dans des organisations internationales pour la recherche sur le changement climatique (corapporteur lors du "sommet de la Terre" de l'ONU à Rio de Janeiro en 1992). En 2007, l'université de Berne a ouvert l'Oeschger Centre for Climate Change Research. Prix Marcel Benoist (1990), prix Tyler (1996), médaille Roger Revelle (1997).


Bibliographie
Nature, 397, 1999, 396
ASSN Info, 1999, n° 1
New Dictionary of Scientific Biography, 5, 2008, 326-331

Auteur(e): Viktor Gorgé / UG