03/03/2009 | communication | PDF | imprimer
No 13

Kuhn, Werner

naissance 6.2.1899 à Maur, décès 27.8.1963 à Bâle, prot., de Wallisellen. Fils de Gottfried, pasteur, et de Hulda Bantli. ∞ 1931 Karoline Laursen, du Danemark. Etudes de chimie à l'EPF de Zurich, diplôme (1921), doctorat (1923) et habilitation en chimie physique (1928) à l'université de Zurich. Collaboration auprès de Niels Bohr à l'université de Copenhague (1924-1926). Privat-docent à l'université de Heidelberg (1928-1930), professeur extraordinaire à l'école polytechnique de Karlsruhe (1931), professeur à l'université de Kiel (1936), professeur de chimie physique à l'université de Bâle (1939, recteur en 1955). K. fut l'auteur d'importants travaux sur l'interprétation des modèles de l'activité optique. Il fut le premier à produire des composés optiquement actifs par décomposition photochimique sélective des mélanges racémiques à l'aide d'une lumière polarisée circulaire. Il réussit de même à séparer des isotopes par irradiation sélective et désagrégation de leurs liaisons ainsi qu'à obtenir de l'eau lourde au moyen d'une colonne de distillation. Il découvrit qu'un principe analogue régit la concentration d'urée dans les reins (mécanisme à contre-courant). Auteur de plus de trois cents travaux publiés dans des revues scientifiques et d'un manuel de chimie physique. Prix Marcel Benoist en 1961.


Bibliographie
Verhandlungen der Naturforschenden Gesellschaft in Basel, 74, 1963, 239-258 (avec liste des œuvres)
NDB, 13, 268-269
– H. Kuhn, «Leben und Werk von Werner Kuhn, 1899-1963», in Chimia, 38, 1984, 191-211

Auteur(e): Hans-Jürgen Hansen / WW