No 5

Pauli, Samuel Johann

naissance 13.4.1766 à Berne, décès 1821 probablement à Londres, prot., de Vechigen. Fils de Johannes, charron et forgeron, et de Veronika Pulver. Apprentissage de charron et d'armurier. P. inventa très jeune un nouveau type d'essieux. Garde de l'arsenal de l'artillerie helvétique, il fit des propositions pour moderniser son équipement. Armurier et constructeur d'aérostats à Paris (1803-1814), puis à Londres. En 1812, il obtint un brevet pour une arme à chargement par la culasse, invention la plus importante du début du XIXe s. pour les armes à feu portatives. Celle-ci, comme toutes les autres améliorations qu'il apporta à des armes, était en avance sur son temps et ne fut utilisée militairement qu'à partir de 1842 en Prusse. De 1814 à 1816, il essaya de réaliser le projet qu'il avait lancé en 1802, à savoir fabriquer un ballon dirigeable, avec l'appui financier de son compatriote Urs Egg, armurier, mais les problèmes de propulsion mécanique ne purent être résolus. P. termina sa vie dans la pauvreté.


Fonds d'archives
– Armes originales, MNS et Tour de Londres
Bibliographie
Der Bund, 25.5., 1.6. et 8.6.1996
– H.R. Degen, «Samuel Johann Pauli (1766-1821)», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 63, 1996, 26-37

Auteur(e): Thomas Fuchs / RHD