No 1

Niedermann, Max

naissance 19.5.1874 à Winterthour, décès 12.1.1954 à Neuchâtel, prot., de Sirnach et, en 1893, de Winterthour. Fils de Jakob, négociant, et de Regula Susanna Stolz. ∞ 1901 Jeanne Augusta Pierrehumbert. Gymnase à Winterthour, études de langues classiques et romanes et de linguistique à Zurich et Bâle, doctorat à Bâle (1897, sous la direction de Jacob Wackernagel), études de langues indo-européennes et philologie latine, notamment à Paris (chez Antoine Meillet) et Fribourg-en-Brisgau. Privat-docent de linguistique comparée (accent sur le latin) à Bâle (1899-1900), professeur de latin et de grec au gymnase de la Chaux-de-Fonds (1900-1906). Privat-docent de linguistique et de philologie classique (1903) et professeur extraordinaire de linguistique générale (1905) à l'académie de Neuchâtel. Professeur extraordinaire (1909), puis ordinaire (1911-1925) de linguistique comparée et de sanscrit à l'université de Bâle, professeur ordinaire de langue et littérature latines (1909-1944) et de linguistique générale (1925-1944) à l'université de Neuchâtel. Recteur (1933-1935). Député libéral au Grand Conseil neuchâtelois (1937-1945). Docteur honoris causa des universités de Riga (1929), Genève (1944) et Besançon (1947).


Oeuvres
Précis de phonétique hist. du latin, 1906 (41968)
– G. Redard, éd., Recueil Max Niedermann, 1954
Bibliographie
Vox Romanica, 13, 1953-1954, 445-451
Hist. de l'université de Neuchâtel, 2, 1994, 340; 3, 2002, 389-394

Auteur(e): Rudolf Wachter / VW