No 1

Kägi [Kaegi], Adolf

naissance 30.9.1849 à Bauma,décès 14.2.1923 à Rüschlikon, prot., de Bauma et Zurich. Fils de Johann Jakob, instituteur à Bauma, et d'Elisabetha Kündig. ∞ 1878 Anna Karolina Denzler. Gymnase à Zurich, études de philologie classique, de sanscrit et de linguistique comparée à Zurich (en particulier chez Heinrich Schweizer), ainsi qu'à Leipzig (chez Georg Curtius) et à Tübingen (chez Rudolf Roth). Précepteur dans la famille Wesendonck à Zurich et à Dresde (1871-1875). Doctorat à Tübingen (1873). Maître au gymnase cantonal de Zurich (1875-1893), privat-docent à l'université de Zurich (1875), professeur extraordinaire (1883) puis ordinaire de grammaire comparée, de sanscrit et de philologie classique (1893-1912). K. fit partie des réformateurs de l'enseignement du grec; son fameux manuel de grec (grammaire et exercices), publié en 1884, maintes fois réédité en allemand et en français, était encore utilisé dans les années 1970. Membre de la commission biblique zurichoise (1907-1911), membre (1901-1922) et président (1917-1922) du comité du Schweizerisches Idiotikon.


Oeuvres
Der Rigveda, die älteste Literatur der Inder, 1881
Bibliographie
– E. Schwyzer, «Adolf Kaegi», in Jahrbuch über die Fortschritte der klassischen Altertumswissenschaft, 1925, no 206, 61-85

Auteur(e): Rudolf Wachter / FP