No 3

Gigon, Olof

naissance 28.1.1912 à Bâle, décès 18.6.1998 à Athènes, de Goumois et Bâle. Fils d'Alfred ( -> 1). ∞ 1) Maria Josephine Lazarus, 2) 1950 Cordula Maria Brutscher, d'Allemagne. Etudes de lettres à Bâle, Munich et Paris, doctorat en 1934. Chargé de cours (1937), puis professeur ordinaire de philologie classique à Fribourg (1939-1948), professeur invité à Munich (1947-1949), professeur ordinaire de philologie classique et de philosophie antique à Berne (1948-1982). S'intéressant à la philosophie antique depuis les présocratiques jusqu'à Boèce, G. lui consacra de nombreux travaux de recherche, de commentaire et d'édition pour les spécialistes, mais la rendit également accessible à un plus large public par des traductions commentées qui connurent plusieurs rééditions. Membre des académies des sciences de Bavière (1948), de Göteborg (1960), d'Uppsala (1971) et d'Athènes (1975), docteur honoris causa des universités de Göteborg (1966) et d'Athènes (1974).


Oeuvres
Die antike Philosophie als Massstab und Realität, 1977, 508-517
Bibliographie
Kürschners Deutscher Gelehrten-Kalender, 2, 1992, 1024

Auteur(e): Ueli Dill / LA