Union chrétienne féminine (UCF)

L'Union chrétienne féminine ou UCF (Union chrétienne de jeunes filles ou UCJF jusqu'en 1964), est un mouvement féminin œcuménique et international qui plonge ses racines dans le courant protestant du Réveil. En Suisse, les premiers groupes de l'UCJF apparurent dès 1875 dans les cantons romands et le Jura bernois, calqués sur le modèle anglais et nord-américain des Young Women's Christian Association (YWCA). Un comité romand vit le jour en 1902. En 1926, Madeleine Chenevière fonda l'UCJF suisse, dans l'espoir qu'y adhèrent des groupes de Suisse alémanique. Cela se produisit en 1931, grâce aux efforts de Maria Merz-Lehmann; la fédération nationale (constituée en 1937) remplit ainsi les critères pour obtenir le statut de membre du conseil mondial des YWCA. En Suisse romande, dans les années 1950, après avoir perdu des sections sous l'influence de quelques pasteurs, le mouvement orienta ses activités vers les femmes adultes (groupes de lecture, semaines de vacances, visites aux mères isolées, "ARC-échange", c'est-à-dire accueil, rencontre, contact); en Suisse alémanique, en revanche, le travail auprès des jeunes se poursuivit. En 1998, l'UCF (8500 membres en 2000) et l'Union chrétienne de jeunes gens (UCJG) s'associèrent et formèrent les Unions chrétiennes suisses .


Fonds d'archives
– Gosteli-Stiftung, Worblaufen
Bibliographie
– C. Besson et al., éd., Denn wir Frauen sind anders, 1996 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Doris Brodbeck / GAR