No 2

Gingins, Aymon de (La Sarraz)

naissance 10.1.1823 à La Sarraz, décès 15.1.1893 à La Sarraz, prot., de La Sarraz et Berne. Fils d'Henri-Victor-Louis ( -> 6). Neveu de Frédéric ( -> 3). Célibataire. Officier au service de Naples (1839-1850). Directeur de la Compagnie genevoise des colonies suisses de Sétif, en Algérie (1853-1858). Membre des Constituantes vaudoises de 1861 et 1884. Député libéral au Grand Conseil vaudois (1862-1893, président en 1873-1874). G. est élu au Conseil national (1878-1881) du fait de son opposition aux conventions complémentaires du Gothard de 1878-1879. Colonel fédéral (1870), inspecteur des internés français dans le canton de Vaud (1871), inspecteur fédéral de l'infanterie du 6e arrondissement (1873-1877), commandant de la division d'infanterie 8 (1875-1876). Membre du synode de l'Eglise nationale (1866-1869). Issu d'une famille de vieille noblesse, G. vit au château de La Sarraz dont il est propriétaire. Défenseur des idées fédéralistes, il est un adversaire des révisions de la Constitution fédérale de 1872 et 1874.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 814
– P.-R. Monbaron, «Aymon de Gingins-la Sarraz», in Château de La Sarraz, 1987, 9-33

Auteur(e): Maurice Meylan