Berner Oberländer

Quotidien du canton de Berne, fondé à Spiez en 1898 comme hebdomadaire par l'imprimeur Gilgian Maurer sous le titre Der Werktag; il se voulait chrétien et défenseur de l'Etat fédéral. En 1900, il devint bihebdomadaire sous le titre de Berner Wochenblatt. Le sous-titre Oberländer Zeitung, ajouté quelques années plus tard, deviendra son titre principal. Dès 1927, le journal parut trois fois par semaine. Portant dès 1933 le nom de Berner Oberländer Volks-Zeitung, il prit en 1969 son titre actuel. Il parut cinq fois par semaine dès 1959, six fois dès 1971. A partir de 1974, il collabora sur le plan rédactionnel et pour l'impression avec les Berner Oberländer Nachrichten de Thoune (1814 exemplaires en 1997). Celui-ci fut intégré dans le Berner Oberländer en juin 1998 (ensemble ils tiraient à 20 073 exemplaires en 1997), qui, depuis 2001, est publié avec le Thuner Tagblatt par la société Berner Oberland Medien AG (BOM), fondée en septembre 2000. La même année, le journal conclut un accord de coopération avec la Berner Zeitung: désormais la rédaction du Berner Oberländer ne s'occupe plus que des informations régionales, alors que la Berner Zeitung fournit les rubriques nationale et internationale. Neutre sur les plans politique et confessionnel, le journal est lu surtout à Spiez, Thoune, dans le Simmental et dans la région de Frutigen.


Bibliographie
– Blaser, Bibl., 1130-1131

Auteur(e): Ernst Bollinger / LD