Reye, Carl Theodor

naissance 20.6.1838 à Ritzebüttel près de Cuxhaven (Basse-Saxe), décès 2.7.1919 à Wurtzbourg, prot., Allemand. Fils de Georg Wilhelm, commerçant à Ritzebüttel, et d'Amalie Augustine Beckmann. ∞ 1869 Marianne Sattler. Etudes de construction mécanique, de mathématiques et de physique à Hanovre, Zurich et Göttingen, où R. passa son doctorat en 1861. Privat-docent de mathématiques et de physique à l'EPF de Zurich (1863-1870), professeur titulaire (1867), puis professeur de géométrie descriptive et de géométrie de position à l'école polytechnique d'Aix-la-Chapelle (1870), professeur ordinaire à l'université de Strasbourg (1872-1909, recteur 1886-1887). Sous l'influence de Carl Culmann, R. se tourna, à Zurich, vers la géométrie projective qu'il développa en privilégiant l'approche synthétique par rapport à la méthode analytique. La terminologie qu'il élabora est toujours largement employée comme le montre notamment la notion de configuration qui porte son nom.


Oeuvres
Die Geometrie der Lage, 2 vol., 1866-1868 (61923)
Bibliographie
Vierteljahrsschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 66, 1921, 158-180
Jahresbericht der Deutschen Mathematiker-Vereinigung, 31, 1922, 185-203 (avec liste des œuvres)
– H. Gropp, «Die Configurationen von Theodor Reye in Strassburg nach 1876», in Mathematik im Wandel, 2, éd. M. Toepell, 2001, 287-301
NDB, 21, 481-482

Auteur(e): Erwin Neuenschwander / FP