No 1

Hecke, Erich

naissance 20.9.1887 à Buk (Poznan, Pologne), décès 13.2.1947 à Copenhague, luthérien, sans confession depuis 1921, Allemand. Fils de Heinrich, architecte, et d'Hermine Schubert. ∞ Helga Unruh, fille de Gustav, directeur de fabrique. H. étudia de 1905 à 1910 les mathématiques à Breslau, Berlin et Göttingen, où il passa son doctorat chez David Hilbert en 1910. Après une période d'assistanat chez Felix Klein, il obtint son habilitation à Göttingen en 1912. En 1915, l'université de Bâle lui offrit le poste de professeur extraordinaire et lui accorda l'ordinariat l'année suivante déjà. En 1918, il répondit à un appel de l'université de Göttingen et en 1919 de l'université de Hambourg, nouvellement créée. L'intérêt de H. se porta essentiellement sur la théorie analytique et algébrique des nombres. A Bâle, il réussit à intégrer la fonction Zêta de Dedekind dans l'espace complexe. Une autre de ses découvertes fondamentales fut celle des opérateurs portant son nom, qui se révélèrent extraordinairement féconds pour la théorie des nombres.


Oeuvres
Vorlesungen über die Theorie der algebraischen Zahlen, 1923
Bibliographie
– B. Schoeneberg, «Erich Hecke 1887-1947», in Jahresbericht der Deutschen Mathematiker-Vereinigung, 91, 1989, 168-190

Auteur(e): Günther Frei / WW