22/10/2009 | communication | PDF | imprimer
No 2

Euler, Johann Albrecht

naissance 27.11.1734 à Saint-Pétersbourg, décès 17.9.1800 à Saint-Pétersbourg, prot., de Bâle. Fils aîné de Leonhard ( -> 4). ∞ Anna Charlotte Sophie Hagemeister. E. reçut très tôt un enseignement de mathématiques de son père et le suivit à Berlin en 1741. Membre ordinaire de l'académie de Berlin dès 1754. Il reçut le prix de la Société royale des sciences de Göttingen et fut lauréat de nombreux concours entre 1754 et 1770. Dès 1758, directeur de l'observatoire de Berlin. Après son retour à Saint-Pétersbourg, E. fut nommé professeur de physique à l'académie, dont il devint le secrétaire dès 1769. Directeur d'études du corps des cadets en 1776 et conseiller d'Etat russe en 1799. Membre des académies de Berlin, Munich, Saint-Pétersbourg, Stockholm, Flessingue (Pays-Bas) et Paris, ainsi que chevalier de l'ordre de Saint-Vladimir. Auteur de nombreux ouvrages, notamment sur l'astronomie. Editeur des Acta Petropolitana (12 vol., 1778-1786) et des Nova Acta (11 vol., 1787-1798).


Fonds d'archives
– Fonds, Staatsbibliothek zu Berlin et Académie des sciences de Saint-Pétersbourg
Sources imprimées
Leonhardi Euleri Opera omnia, 1911-
Bibliographie
– P. Stäckel, «Johann Albrecht Euler», in Vierteljahrsschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 55, 1910, 63-90, (avec liste des œuvres)
– W. Stieda, Johann Albrecht Euler in seinen Briefen, 1932
– R. Jaquel, «Les correspondances de Johann Albrecht Euler», in Actes du 101e Congrès national des sociétés savantes, 1976, 69-78
– R. Mumenthaler, Im Paradies der Gelehrten, 1996, 149-199

Auteur(e): Samuel Schüpbach-Guggenbühl / LD