No 1

Eichler, Martin

naissance 29.3.1912 à Pinnow (Poméranie occidentale, D), décès 7.10.1992 à Arlesheim, prot., Allemand, d'Arlesheim en 1979. Fils de Max, pasteur. ∞ 1947 Erika Paffen. Etudes de mathématiques et physique à Königsberg, Zurich et Halle. Doctorat à Halle en 1935. Assistant (1937-1940), privat-docent (1939) et maître-assistant (1945-1947) à Göttingen, où E. obtint son habilitation en 1939. Il travailla au centre de recherches de l'armée allemande à Peenemünde (1940-1945) et à celui de la Royal Air Force à Farnborough (Grande-Bretagne, 1947-1949). Chargé de cours, puis d'enseignement à Münster (1949-1955), professeur à Marbourg (1956-1958) et à Bâle (1958-1980). Membre correspondant de l'Académie des sciences de Göttingen (1978), docteur honoris causa de l'université de Münster (1982). Ses travaux portent sur la théorie des nombres dans le domaine des formes quadratiques et des fonctions automorphes, en particulier sur la théorie des fonctions (elliptiques, modulaire et de Jacobi).


Bibliographie
Acta Arithmetica, 65, 1993, 293-300 (avec liste des œuvres)
– J. Kramer, «Leben und Werk von Martin Eichler», in Elemente der Mathematik, 49, 1994, 45-60

Auteur(e): Peter Ullrich / PM