Republikanische Blätter

Hebdomadaire saint-gallois, paru pour la première fois le 31 juillet 1917 (Neue Republikanische Blätter, Schweizerische Republikanische Blätter dès le 15 octobre, Der Republikaner de 1961 à 1989 avec quelques interruptions), dont le sous-titre proclame l'indépendance politique et la volonté de promouvoir un "esprit suisse" et une politique véritablement républicaine. De 1918 à 1954, son unique rédacteur (dès 1923 seul propriétaire) fut Johann Baptist Rusch, qui cultivait un style agressif et humoristique empreint de conservatisme chrétien. Le tirage passa dans les années 1930 de 4000 environ à 8000 exemplaires. Dans les années 1920, Rusch écrivit des articles antisémites et se fit le chantre de l'identité nationale. Avant et pendant la Deuxième Guerre mondiale, le journal critiqua le fascisme, le national-socialisme et leurs partisans suisses. Repris par Eduard Stäuble en 1954, il parut sous la direction du conseiller national James Schwarzenbach de 1970 à 1978 et fut l'organe du Mouvement républicain (extrême-droite) de 1984 à 1989.


Bibliographie
– Blaser, Bibl., 178
– E. Stäuble, «Johann Baptist Rusch und die 'Schweizerischen Republikanischen Blätter' », in IGfr., 25, 1981, 5-23
– A. Bundi, Die Schweizerischen Republikanischen Blätter des konservativen Publizisten J.B. Rusch, 1999

Auteur(e): Ernst Bollinger / DVU