Basler Handelsgesellschaft

Société commerciale fondée en 1859 sous le nom de Missions-Handlungs-Gesellschaft; le nom actuel date de 1928. Sa direction resta attachée à la Mission de Bâle jusqu'en 1917. Son capital provenait d'un petit nombre de familles bâloises. La société alimentait en produits européens des établissements missionnaires de la Côte-de-l'Or (l'actuel Ghana) et de l'Inde méridionale et importait de l'huile de palme, du cacao et du coton. A partir de 1882, ses stations d'Inde du Sud offraient aux convertis éducation et emplois (fabriques de tissu et tuileries). Elle employait 6500 personnes dans le monde en 1916. Entre 1916 et 1919, elle se vit progressivement confisquer par les Anglais ses propriétés indiennes et africaines, considérées comme avoirs ennemis; la restitution eut lieu en 1928 pour la Côte-de-l'Or et en 1952 pour l'Inde. Wilhelm Preiswerk, son président, fonda en 1921 l'Union Trading Company International (UTC) pour le commerce avec la Côte-de-l'Or. En 1928, la société se sépara de la Mission de Bâle et se convertit en un holding, dont l'UTC, chargée du commerce et de la production, était une filiale, et qui réalisait dans les années 1960, avec environ 6000 employés, 1 milliard de francs de chiffre d'affaires. Conformément aux statuts, les bénéfices continuaient d'alimenter en partie des œuvres chrétiennes. L'UTC était surtout active, jusque dans les années 1970, au Nigeria et au Ghana (fermes, centres de formation, grands magasins, vente de voitures et de machines agricoles, exportation de cacao), en Allemagne et en Suisse (production textile). La décolonisation vers 1960 et la dévaluation des monnaies africaines à la fin des années 1980 la poussèrent vers de nouveaux marchés. En 1995, ses activités (commerce et production de biens de consommation) s'étendaient aux cinq continents. Elle fut en outre actionnaire majoritaire de Jelmoli de 1977 à 1996. La société mère comptait environ 8000 employés en 1990 et atteignait un chiffre d'affaires de 2,8 milliards de francs. La Basler Handelsgesellschaft, avec qui l'UTC fusionna en 1997, était en train de se transformer en 1998 en un holding purement financier.


Fonds d'archives
– Dossiers Basler Handelsgesellschaft et UTC, SWA
Bibliographie
– G.A. Wanner, Die Basler Handels-Gesellschaft AG, 1859-1959, 1959
– R. Fischer, Die Basler Missionsindustrie in Indien 1850-1913, 1978

Auteur(e): Niklaus Stettler / WW