No 1

Pittard, Eugène

naissance 5.6.1867 à Plainpalais (auj. comm. Genève), décès 11.5.1962 à Morigny-Champigny (Ile-de-France), prot., de Jussy. Fils d'Ami Michel Pitard, fabricant de boîtes de montre, et de Jeannette Bergin. ∞ 1900 Noëlle Roger. Etudes de zoologie à Genève et d'anthropologie à Paris, doctorat ès sciences à Genève (1899). Privat-docent à l'université de Genève (1908). En 1916, une chaire d'anthropologie fut créée à l'université de Genève à l'intention de P. Professeur extraordinaire (1916-1919), puis ordinaire (1919-1942), recteur (1940-1942). Initiateur de l'anthropologie physique en Suisse romande, il se spécialisa en somatologie (mensuration des crânes entre autres), dont il se servit pour ses études sur les peuples de la Roumanie et des Balkans. Ses travaux, basés sur de nombreuses recherches de terrain, lui valurent une renommée internationale. Pendant la Première Guerre mondiale déjà, il postula que la multiplicité des peuples balkaniques était défavorable à la formation d'Etats-nations. P. fonda la Croix-Rouge albanaise et, en 1901, le Musée d'ethnographie de Genève, dont il fut aussi conservateur (1910) et directeur (1935-1952). Doctorat honoris causa des universités de Lausanne (1937), Bâle (1942) et de la Sorbonne (1950).


Fonds d'archives
– Fonds, BGE
Bibliographie
Actes SHSN, 142, 1962, 231-235
Doc. pour servir à l'hist. de l'Université de Genève, 5-13, 1909-1964 (avec liste des œuvres
– J. Botbol, Eugène Pittard, un savant du XIXème s., mém. lic. Genève, 1996
– R. Aegerter, Die schweizerische Wissenschaft und der Osten Europas, 1998, 144-150

Auteur(e): Carsten Goehrke / VW