Huc-Mazelet, Jeanne

naissance 6.3.1765 à Morges, décès 6.2.1852 à Tolochenaz, prot., de Morges. Fille de Jaques, médecin et pharmacien, et de Marie Saucon. Célibataire. De 1790 à 1804, H. fut préceptrice, à Saint-Pétersbourg, de la grande-duchesse Marie Pavlovna, sœur du tsar Alexandre Ier et future épouse du prince héritier de Saxe-Weimar. Fin 1813, elle prit part aux démarches entreprises auprès du tsar pour défendre la neutralité suisse et empêcher la rétrocession de Vaud et de l'Argovie aux Bernois. Elle séjourna souvent à Weimar où elle se lia d'amitié avec Charlotte Schiller, la femme de l'écrivain.


Bibliographie
– H. Perrochon, «Une amie vaudoise de Mme Schiller: Jeanne Huc-Mazelet», in RHV, 1937, 321-340
– R. Secretan, «La mission d'Henri Monod auprès du tsar Alexandre Ier en décembre 1813», in RHS, 1949, 195-226
– C. Dallera, N. Lamamra, éd., Du salon à l'usine, 2003, 27-40

Auteur(e): Boris Anelli