No 1

Churchill, Winston

naissance 30.11.1874 à Blenheim Palace (Grande-Bretagne), décès 24.1.1965 à Londres, Britannique. Premier ministre conservateur de Grande-Bretagne (1940-1945, 1951-1955). Sur la position de la Suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale, C. estimait qu'il était du mérite de la Suisse d'avoir protégé les intérêts de la Grande-Bretagne pendant le conflit et d'avoir agi par la Croix-Rouge. Ses relations avec le peintre suisse Charles Montag et son propre goût pour la peinture l'amenèrent à passer ses vacances à Bursinel sur les rives du Léman en 1946. Son séjour fut financé par les milieux industriels et financiers, dont certains représentants avaient signé la Pétition des 200. Quelques-uns espéraient regagner des sympathies en Grande-Bretagne, le nom de leur entreprise se trouvant toujours sur la liste noire des Alliés. Le 19 septembre 1946, C. fit à l'université de Zurich un discours très remarqué, en quelque sorte prophétique pour l'avenir de l'Europe. Il appelait à la réconciliation entre l'Allemagne et la France et prônait la création des "Etats-Unis d'Europe". Une grande partie de la population et de nombreux représentants de la politique, de l'économie et de la culture accueillirent C. avec enthousiasme. Les autorités, en revanche, avaient éprouvé un certain malaise face à la partie officielle prévue; les relations entre la Suisse et l'URSS étant alors très fragiles, ell ne voulaient pas offrir à C. une plate-forme à ses propos antisoviétiques. Elles s'étaient opposées à ce que l'université de Zurich lui décerne un doctorat honoris causa et que la ville le nomme bourgeois d'honneur. En 1966, la Fondation suisse Winston Churchill fut créée à Zurich. Une bibliothèque de recherches lui est annexée.


Fonds d'archives
– AFS
Bibliographie
– M. Sauter, Churchills Schweizer Besuch 1946 und die Zürcher Rede, 1976
Almanach de la Croix-Rouge suisse, 1988, 60-65
NZZ, 18.9.1996
– W. Vogt, Winston Churchill: Mahnung, Hoffnung und Vision 1938-1946, 1996

Auteur(e): Therese Steffen Gerber / WW