No 1

Labriolle, Pierre Champagne de

naissance 18.6.1874 à Asnières-sur-Seine (Ile-de-France), décès 29.12.1940 à Nantes, cath., Français. Etudes à la Sorbonne. Professeur de littérature française à l'université Laval à Montréal (1898-1901), de langue et littérature latines aux universités de Fribourg (1904-1919, sauf 1914-1916), de Poitiers (1919-1926) et à la Sorbonne (1926-mi-mai 1940). Comme d'autres professeurs laïques français enseignant à Fribourg, victimes d'une dénonciation anonyme auprès du Saint-Siège en 1910, L. fut accusé de modernisme et de sillonnisme par des antimodernistes sous l'influence de Caspar Decurtins. Il fut corédacteur de la Revue de Fribourg (1904-1912) et fondateur du Bulletin d'ancienne littérature et d'archéologie chrétiennes (1911-1914). Il favorisa la fondation de la Société des études latines (1923) et fut membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1936). L'Histoire de la littérature latine chrétienne (1920) est le fruit de son enseignement à Fribourg. Avec La réaction païenne: étude sur la polémique antichrétienne du Ier au VIe s. (1934), L. fit œuvre de pionnier.


Bibliographie
Hist. de l'Université de Fribourg Suisse, 1889-1989, 1, 1991, 150-151, 312; 2, 1991, 703, 705-707; 3, 1992, 934
– F.W. Bautz Biographisch-bibliographisches Kirchenlexikon, 4, 1992, 916-917
– Ph. Bruggisser, «Pierre de Labriolle (1874-1940) et la perception du christianisme d'Ausone face aux orientations de la recherche actuelle», in L'image de l'Antiquité chez les auteurs postérieurs, 1996, 113-138

Auteur(e): Philippe Bruggisser