Rebévelier

Comm. BE, distr. de Moutier, arrondissement administratif du Jura bernois. A l'ouest des gorges du Pichoux, en retrait des axes routiers, elle comprend les hameaux de R. et des Cerniers. Vers 1181 Robervilier. 112 hab, en 1850, 69 en 1860, 98 en 1870, 76 en 1900, 52 en 1950, 30 en 2000. Famille noble aux XIIIe et XIVe s. Territoire de la courtine de l'abbaye de Bellelay (évêché de Bâle), R. fit partie sous le régime français du département du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin (1798-1813), avant d'être rattaché au canton de Berne en 1815. Commune mixte de 1853 jusqu'en 2004. R. fit partie de la paroisse de Sapran jusqu'à la Réforme (1531); resté catholique, R. passa ensuite à la paroisse d'Undervelier et Les Cerniers à celle de Saulcy. A la fin du XIXe s., de catholique et francophone, la majorité des habitants devint mennonite et germanophone (départ des Juillerat, arrivée des Amstutz). Après les plébiscites d'autodétermination de 1974 et 1975, R. demanda à changer de district, afin de rester dans le canton de Berne. R., qui dépendait alors du district de Delémont, fut rattaché à celui de Moutier en 1976. Au début du XXIe s., R. est toujours agricole.


Fonds d'archives
– Documentation Mémoires d'Ici, Saint-Imier

Auteur(e): Christine Gagnebin-Diacon