No 1

Rapin, Aimée

naissance 14.12.1868 à Payerne, décès 8.5.1956 à Genève, prot., de Payerne. Fille de Jules Samuel, agent d'affaires, et d'Adeline Quidort. Sœur d'Oscar ( -> 3). Célibataire. Bien que née sans bras, R. joue du piano, écrit, pratique l'équitation, la danse, le patinage et surtout dessine adroitement avec ses pieds depuis son enfance. Mise en pension, puis sous tutelle à la mort de son père, elle suit des cours de peinture chez Théophile Bischoff à Lausanne, puis en 1884 à l'école des beaux-arts de Genève avec Henri Hébert, Hugues Bovy, Barthélemy Menn. Remarquée à l'Exposition universelle de Paris de 1889, elle reçoit ensuite de nombreuses commandes. Nombreux voyages en Europe et en Afrique du Nord. Membre fondateur de la Société de secours entre artistes et amis des beaux-arts à Genève (1887), plus tard Société mutuelle artistique. Son œuvre compte environ trois mille tableaux, essentiellement des pastels (portraits, nus, natures mortes et paysages).


Fonds d'archives
– Dossier généal., ACV
Bibliographie
Pionnières et créatrices en Suisse romande, 2004, 320-322

Auteur(e): Philippe Kaenel