César, Pierre

naissance 30.5.1853 à Buix, décès 18.10.1912 à Saint-Imier, cath.-chr., de Buix. Fils de Pierre Joseph, petit paysan, et de Jeanne Vallatte. ∞ Marie Zahnd. Ecole normale de Porrentruy, faculté de théologie catholique-chrétienne de l'université de Berne (1875-1878) et diplôme de maître secondaire. Curé à Charmoille (1878-1884) et à Saint-Imier (1884-1912), secrétaire de la commission d'école, membre du jury d'examen de théologie à l'université de Berne. C. a produit une œuvre littéraire abondante, s'adressant avant tout au public jurassien, voire romand, et privilégiant le drame familial et villageois (La vengeance de Jeanne Gabus 1883, Le forgeron de Talheim 1885, Au moulin de la mort 1893, Une nuit au Chasseral 1897, etc.). Collaborateur au Jura bernois et correspondant de journaux suisses et étrangers, dont Le Figaro.


Bibliographie
Le Sillon, 1912, no 11, 105-106
– J.-P. Pellaton, «Pierre César», in Anthologie jurassienne, 1, 1964, 210-215
– M. Gorce, «Pierre César (1853-1912) écrivain jurassien et témoin du Jura», in Actes SJE, 1953, 253-262

Auteur(e): Anne Beuchat-Bessire