No 1

Hannikel

naissance 1742 Darmstadt, décès 17.7.1787. Jakob Reinhardt, alias H., du Wurtemberg, était le chef d'une bande de voleurs et de bandits de grand chemin. Bien qu'il soit décrit dans les sources comme brigand et assassin (Erzräuber und Mörder), aucun meurtre ne peut lui être attribué dans les Grisons. H. écumait le Rheintal quand le comte Rudolf von Salis-Zizers le découvrit, en été 1786, avec sa bande (également composée de femmes et d'enfants) dans la ruine de Neuburg, près d'Untervaz. Il les amena en prison à Coire. H. parvint cependant à s'enfuir de la Schelmenturm ("tour des coquins"), laquelle prit plus tard son nom (Hannikelturm). Capturé une seconde fois, sur l'alpe de Sargans, par le comte et la population du pays, il fut incarcéré à Vaduz et aussitôt transféré à Sulz am Neckar, où il fut jugé, puis exécuté.


Fonds d'archives
– StAGR, Bundestagsprotokolle
Bibliographie
– J.A. von Sprecher, R. Jenny, Kulturgeschichte der Drei Bünde im 18. Jahrhundert, 31976, 299-306, 616-617
– U. Rothfuss Schäffer, Räuberfänger: der erste "moderne" Kriminalist Württembergs, 1997

Auteur(e): Adolf Collenberg / FP