No 1

Spahn, Carl

naissance 25.2.1863 à Schaffhouse, décès 19.2.1943 à Schaffhouse, prot., de Herblingen (auj. comm. Schaffhouse) et Schaffhouse. Fils de Melchior, maître boulanger. ∞ 1887 Maria Rosalia Veith, fille de Johann Jakob, chapelier. Gymnase à Schaffhouse, études de droit à Heidelberg, Lausanne, Munich et Berne (1881-1885), doctorat en 1886. Greffier à la cour suprême de Schaffhouse (1886-1888), avocat (1888-1894), deuxième juge d'instruction (1889-1895). Membre du Grand Conseil de la ville de Schaffhouse (1889-1894, président en 1893-1894) et du bureau de la commune d'habitants (1889-1894, vice-président en 1893-1894), député au Grand Conseil cantonal (1892-1920, président en 1898, 1903 et 1909) et à la Constituante (1895-1899), président de la ville (1895-1917). Juge à la cour suprême (1896-1924, vice-président 1916-1924). Conseiller national (1900-1919, président en 1913), membre de la commission de neutralité, président du groupe radical. Cofondateur du PRD schaffhousois (1904). En tant que président de la ville, S. jeta les bases d'une industrie moderne à Schaffhouse, notamment grâce à la création de l'usine électrique en 1897 ou à l'aménagement du quartier de l'Ebnat entre 1908 et 1911. Il marqua également la politique des transports avec la fondation des transports publics de la ville en 1901 et son engagement en faveur du projet de chemin de fer du Randen. De nombreux bâtiments publics furent construits pendant son mandat. Après sa démission en 1917, S. proposa comme successeur Hermann Schlatter, qui devint le premier président socialiste de la ville. S. déploya en outre une activité journalistique diversifiée et présida la Société suisse d'utilité publique. Membre des conseils d'administration de l'AIAG et de la SIG de Neuhausen am Rheinfall, de Georg Fischer SA, de Robert Victor Neher SA, des filatures réunies de laine peignée de Schaffhouse et Derendingen, ainsi que du conseil de banque de la Banque cantonale schaffhousoise.


Bibliographie
– K. Bächtold, «Carl Spahn», in SchBeitr., 34, 1957, 302-311
– Gruner, L'Assemblée, 1, 503
– E. Steinemann, Die Entwicklung der Stadt Schaffhausen unter den Stadtpräsidenten Dr. Carl Spahn und Hermann Schlatter, 1894-1919, 1969, 7-10
SchaffGesch., 1-3

Auteur(e): Matthias Wipf / RHD